GEORGES BURLET

GEORGES BURLET
GEORGES BURLET

Georges Burlet naît à Mourmelon (Marne) le 08 juin 1891. Deux ans après le décès de son père il va à Paris avec sa mère Estelle.  A 13 ans il obtient un diplôme de préparateur en pharmacie. Il commence comme apprenti à la pharmacie 123 Faubourg du temple. Il y restera quatre ans. En 1912 il fait son service militaire à Meknès (au Maroc). Son service s’achève par une chute de cheval en 1913. Il part à Caen travailler dans une pharmacie jusqu’à l’armistice. Il rencontre sa femme, Marcelle Lehoult qui vient de Lisieux. Ils se marient en 1919.


Il a deux enfants : Jacques (14/12/1921) et Leone.


Leone décède en bas âge. Puis il intègre les établissements Fabut qu’il suivra quand Fabut s’installe à Colombes. Il y reste jusqu’en 1936. Il a deux enfants Jacques et Léone, qui décède en bas âge. Il essaie de vendre de la poudre de savon. Il tombe paralysé (myélite à forme suraigüe). Il écrit un premier livre : « notre pauvre chair » sous le nom de Georges D’Orbec, où il décrit son arrestation et sa détention durant l’occupation, puis après sa remise en liberté, un deuxième : « Reims-Lourdes : 1200 km en voiturette de paralytique » où il parle de son voyage à Lourdes en chaise roulante. Un troisième : Ce dieu cruel.Il fera quelques tentatives de scénarios pour la radio (« le libéré »).


Il finit ses jours à Reims et décède en 1966 à 75 ans.


GEORGES BURLET ALIAS DORBEC (CLIQUER SUR LA PHOTO POUR ACCEDER A WIKIPEDIA)